[BEAUTÉ] Le Rwanda veut bannir les produits éclaircissants.

paul kagame en guerre contre les produits cosmétiques éclaircissants

Paul Kagame, président du Rwanda, veut sauver son pays du fléau de l’éclaircissement de la peau.

Pour beaucoup dans la communauté noire, la peau claire est considérée (à tort !) comme plus belle, comme un standard de beauté. Preuve en est, les crèmes éclaircissantes font parti des « produits de beauté » les plus plébiscités par la communauté.

A l’échelle mondiale, le marché représente plus de 10 milliards d’€ à travers le monde. Un véritable fléau auquel aucun continent n’échappe. Le président rwandais ne veut plus que ces concitoyens suivent cette triste tendance et souhaite interdire les produits éclaircissants sur son territoire. 

Le juteux marché des cosmétiques éclaircissants attirent tout un tas d’acteurs, plus ou moins sérieux, opportunistes. Dernier exemple en date, Blac Chyna qui s’associe à la marque Whitenicious pour lancer sa crème éclaircissante.

Malgré les nombreuses campagnes de prévention, les utilisateurs toujours plus nombreux sont en quête permanente d’un teint toujours plus clair sans se rendre compte qu’ils risquent de finir avec un potentiel cancer.

C’est pour prévenir ces graves problèmes de santé publique, que Paul Kagame, actuel président de l’Union Africaine, a décidé de partir en croisade contre les produits considérés comme toxiques. Une campagne qui sera menée par les services de police et le ministère de la santé au niveau national.

Selon la ministre de la Santé, Dr Diane Gashumba, l’opération sera encadrée par la loi régissant l’utilisation des produits éclaircissants, déjà en place.

La campagne qui devrait démarrer dans les prochains mois devrait se faire à plusieurs niveaux dans le but de contrôler toute la chaine : d’abord auprès des fabricants, vendeurs et revendeurs de ces produits afin qu’ils en arrêtent la distribution. Puis, auprès des populations qui utilisent ces produits sans mesurer les risques encourus, selon les autorités rwandaises.

Si d’autres pays pouvaient lui emboiter le pas…

De nombreuses voix dénoncent ce fléau, à l’image de la chanteuse Spice qui dénonce le colorisme dans le titre Black Hypocrisy

 

Please follow and like us: